L’assurance vie, ce qu’il faut connaître

L’assurance vie, ce qu’il faut connaître

Nous répondrons ici aux dix questions entendues le plus fréquemment sur l’assurance vie.

  1.    À quel moment la couverture d’une assurance vie débute-t-elle?

    En tout temps, vous êtes couverts lorsque l’assureur accepte intégralement la proposition d’assurance et lorsque vous avez payé la première prime, à condition que votre état de santé n’ait pas changé entre l’acceptation de la proposition par l’assureur et le moment où vous l’avez signée. Cependant, certains contrats stipulent que la couverture débute dès la signature de la proposition.

  1.    L’assurabilité, c’est quoi?

    C’est le fait de répondre aux critères permettant d’être assuré. Pour déterminer votre assurabilité, on vous demandera de remplir une déclaration réclamant votre âge, votre état de santé et votre emploi, entre autres. Si vous pensez que votre état de santé est bon, nous vous recommandons de ne pas procéder au renouvellement automatique d’une assurance temporaire, mais plutôt de comparer les offres de différentes compagnies.

  1.    Si mon contrat d’assurance ne correspond pas à la proposition d’assurance que j’ai signée, que se passe-t-il?

    Si l’assureur émet un document distinct précisant les changements, vous pourrez choisir si vous désirez tout de même vous assurez auprès de cette compagnie. Si aucun document ne fait état des modifications, la proposition d’assurance prévaut sur le contrat.

  1.    Dois-je avertir ma compagnie d’assurance si mon état de santé change durant ma période de couverture?

    Surtout pas! La compagnie d’assurance n’évalue votre état de santé seulement qu’au moment de la souscription, sinon l’assurance vie elle-même perdrait tout son sens puisque les primes augmenteraient.

  1.    Après un décès, quel est le délai d’attente avant le versement du montant d’assurance?

    Lorsqu’il reçoit les preuves de décès, de l’âge de l’assuré et du droit de celui qui réclame à recevoir le montant assuré, l’assureur a 30 jours pour verser le montant assuré.

  1.    En cas d’homicide, est-ce que le montant d’assurance sera versé?

    Les bénéficiaires n’ayant rien à voir avec le meurtre ont accès au montant d’assurance.

  1.    En cas de suicide, est-ce que le montant d’assurance sera versé?

    S’il y a exclusion au contrat et que le suicide se produit dans les deux années suivant l’entrée en vigueur de celui-ci, seules les primes versées seront remboursées. Si aucune exclusion n’est inscrite, le montant d’assurance sera versé peu importe à quel moment a lieu le suicide.

  1.    Est-ce que la prestation sera versée si l’assuré disparaît?

    Pour obtenir le montant d’assurance suite à une disparition, il faut obtenir une preuve de décès de la part d’un tribunal. Si ce n’est pas possible, il faut alors attendre sept ans et s’assurer de continuer le paiement des primes d’assurance durant la totalité de cette période.

  1.    Pour quelles raisons est-ce que la prime d’assurance vie varie d’une personne à l’autre?

    Plusieurs éléments sont considérés pour calculer le montant de la prime d’assurance.

    • Les femmes paient jusqu’à 30% de moins que les hommes, puisque leur espérance de vie est supérieure.
    • Les jeunes assurés paieront moins cher, puisque le risque qu’il leur arrive quelque chose est plus faible.
    • Dans certaines régions moins fortunées du Québec, l’espérance de vie est inférieure. Ceux qui y habitent verront donc leurs primes être plus élevées.
    • Une personne en santé obtiendra assurément des offres à moindres coûts.
    • Le poste que vous occupez joue également un rôle important, puisque certains emplois représentent des risques plus importants pour la santé.
    • Les primes d’un fumeur seront plus élevées que celles d’un non-fumeur. Si vous avez arrêté de fumer depuis plus de douze mois, vos primes pourraient potentiellement diminuer si vous informez votre assureur. L’inverse n’est pas vrai, à moins que vous ne changiez d’assureur.
    • Boire de l’alcool de façon modérée n’a pas d’impact sur la prime d’assurance. Cependant, dans l’éventualité où il y a abus, l’assureur pourrait exiger une prime supérieure, voire refuser la couverture de l’assuré.
    • Consommer des drogues sans prescription peut entrainer l’augmentation de la prime ou le refus d’être couvert, selon les types de drogues, la quantité utilisée et la durée de la consommation.
    • Pratiquer des sports considérés comme dangereux tels que l’escalade, le parachutisme ou la plongée sous-marine fera également augmenter la prime d’assurance.
    • Le montant assuré a un effet sur la prime, plus celui-ci est élevé, plus cette dernière l’est aussi, ces montants ne sont toutefois pas directement proportionnels.
    • La prime d’une assurance temporaire sera moins élevée que celle d’une assurance vie entière. Cependant, la prime d’une assurance temporaire augmentera à chaque renouvellement.
    • Finalement, si les taux d’intérêt sont élevés ou en augmentation, vos primes seront moindres puisque votre assureur pourra les investir de manière plus avantageuse.
    • Des saines habitudes de vie peuvent également contribuer à la diminution d’une prime d’assurance vie.
  1.  Est-ce que l’assurance à primes fixes est plus ou moins avantageuse que celle à primes qui augmente?

    L’assurance dont les primes sont fixes est associée à des primes plus généreuses en début de couverture. Il est important de vérifier ses besoins, son budget et la durée de l’assurance pour prendre une décision éclairée quant au type d’assurance vie qui vous convient.

    Par ailleurs, si vous souscrivez à une assurance vie pour vos enfants et vous-même, assurez-vous de remplir une déclaration d’assurabilité pour chacun d’eux, même si votre assureur ne l’exige pas par défaut. Vous éviterez ainsi de vous retrouver dans la même situation qu’une mère de famille qui a dû se battre pour recevoir son montant d’assurance suite au décès de son quatrième enfant, pour lequel elle n’avait rempli aucune déclaration d’assurabilité.

Les types de bénéficiaires

  • Révocable: Celui qui a ce titre peut se voir retiré du contrat par l’assuré en tout moment sans devoir en être informé.
  • Irrévocable: À moins qu’il ne signe un document de consentement à sa révocation en tant que bénéficiaire, ce dernier reste au contrat jusqu’au décès de l’assuré. Une exception existe pour les conjoints en cas de divorce.
  • Si le type n’est pas précisé, le bénéficiaire est considéré comme révocable, à moins que celui-ci soit le conjoint, dans ce cas, il est automatiquement considéré comme irrévocable.

Pour une soumission d’assurance vie, choisissez InfoPrimes pour avoir le meilleur prix!